Divorce

La médiation familiale et ses relatifs

Le divorce peut entrainer des tas de conflits et si les 2 parties veulent trouver une entente, sur n’importe quel sujet, la médiation familiale s’avère être une solution tout aussi efficace que pratique. Quoi qu’il en soit, cette méthode de règlement de désaccord est conseillée en la présence d’un avocat !

Comprendre la médiation familiale

Au Québec, la médiation familiale est de plus en plus adoptée. La raison est que le ministère de la Justice de cette province a offert la médiation familiale depuis 1997 aux couples avec enfants à charge. C’est valable pour les couples mariés ou de compagnons de fait.

Pour éviter alors une séance sur la parentalité après la séparation, les couples en rupture ont la possibilité de profiter de 5 séances gratuites de prestations professionnelles pour une révision d’un jugement.

Pour recourir à la médiation, il est tout à fait possible de la faire dès que la décision de se séparer ou de divorcer est prise. Il est aussi faisable de le faire tout le temps qui reste.

Les sujets à traiter sont variés :

  • L’autorité parentale
  • La garde des enfants
  • Les droits de visite
  • Le partage du patrimoine familial
  • Les pensions alimentaires

Ce n’est pas une liste exhaustive, car tous les détails qui se rapportent à la réorganisation familiale sont possibles à aborder.

Qu’en est-il de l’avocat de la médiation familiale ?

L’avocat médiateur est un expert qui maitrise parfaitement les éléments juridiques nécessités pour tout cas et il est contraint aux mêmes règles que les autres avocats. Il est principalement autorisé par le Barreau du Québec.

En outre, l’avocat médiateur est formé pour maitriser l’art de la négociation et de la médiation, tout en maintenant un esprit d’impartialité !

Pour faire le choix de votre avocat de médiation familiale, sachez qu’il doit remplir certaines conditions avant de pouvoir exercer. Ainsi, il doit :

  • Faire partie du barreau du Québec
  • Disposer au moins de 3 ans d’expérience en tant qu’avocat
  • Avoir suivi une formation de base de 60 heures en médiation familiale
  • S’engager à achever 10 mandats de médiation familiale